jmtd1.png

Enregistrement en ligne




Un syndicat pour quoi faire? PDF Imprimer Envoyer

 

La question peut paraître incongrue et pourtant, est-ce inutile de réinsister sur la raison d'être du Syndicat?

Sa mission fondamentale c'est de défendre en toute circonstance les intérêts matériels et moraux des travailleurs, de se préoccuper des problèmes de tous les jours, ceux qui font l'actualité quotidienne dans les ateliers, les bureaux, les services.

L'utilité, donc le besoin du syndicat, se mesure à cela.

Défendre pied à pied chaque revendication, cela implique d'agir, de rassembler, de faire intervenir les travailleurs, pour trouver la solution la mieux adaptée à chaque cas, collectifs et individuels.

Il faut donc que le syndicat soit ouvert à tous et à toutes, sans discrimination d'opinion que ce soit le lieu de rassemblement de toutes les catégories de salariés, pour prendre en charge les intérêts de tous et de chacun.

C'est en ce sens que le syndicat peut être considéré comme la forme élémentaire d'organisation des travailleurs qui unit à partir d'intérêts communs à défendre, au delà de toutes autres considérations.

Se syndiquer est un acte de défense normale, ce qui ne veut pas dire, qu'il soit spontané. Encore faut-il que l'image du syndicat soit bien celle d'un instrument conçu pour la défense des revendications.

Faire contrepoids au pouvoir de décisions patronales et celui des directions d'entreprises ou d'administrations, suppose l'action sous ses diverses formes.

Un syndicat c'est fait pour agir, sinon la connaissance des revendications serait de peu d'intérêt et la situation des travailleurs sans grande perspective.

Foyer de l'action revendicative, le syndicat c'est aussi par définition la démarche collective, un  levier pour la prise de conscience sociale et l'émancipation des travailleurs. C'est un des fondements de la vie démocratique.

On comprend alors que le droit d'exister et d'agir pour le syndicat, plus généralement, le droit pour le travailleurs de s'organiser collectivement ait toujours été farouchement combattu par nos adversaires.

 

 Le syndicat est donc un outil précieux façonné par les luttes, et l'expérience accumulée de générations en générations. C'est ce capital qu'il faut entretenir et faire fructifier.  

 

Pour ce faire, la défense et l'utilisation des droits syndicaux doivent être un réflexe et une façon de se comporter sur le lieu de travail.

 

L'obligation de négocier chaque année doit servir de support à la circulation de cahier de revendication et à l'action.

 

Le droit d'expression doit servir de levain pour la vitalité de la vie syndicale dans l'entreprise.

 

Le droit de circuler et de contacter les salariés à leurs postes de travail doit être utilisé pour dynamiser la diffusion de nos idées, le collectage des cotisations,...

 

Les prérogatives des Comité d'Entreprise et des Délégués du Personnel doivent aider le syndicat à exercer sa démarche revendicative, etc.    

 

Combien sont en ligne?

Nous avons 14 invités en ligne

Sondages

Votre entrepise a-t-elle des Institutions de Représentation du Personnel (D.P & C.E.)
 

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

FI.SE.MA. - Firaisan'ny Sendikan'ny mpiasan'i Madagasikara - copyright 2008. All rights reserved.