ilakaka.png

Enregistrement en ligne




Travailleurs, syndiquez-vous...! PDF Imprimer Envoyer

 

 Se syndiquer, c'est d'abord exprimer la volonté de ne pas rester isolé(e), d'être acteur(actrice) de son avenir, de prendre en mains ses affaires.

La FI.SE.MA. invite chacun(e) de ses syndiqués(ées) à prendre sa place dans l'action et l'activité syndicales, à s'y investir, à s'y épanouir selon ses souhaits et ses possibilités . Car la FI.SE.MA., - en tant qu'organisation de masse et démocratique - ce n'est pas " les autres ", qu'ils soient responsables ou délégué(e)s, élu(e)s ou mandaté(e)s ; la vraie force de la Centrale, c'est l'action conjuguée et cohérente de ses adhérents pour améliorer la situation de toutes et tous.


Les actions syndicales se construisent au travers et par la participation des syndiqués. Ils sont auteurs, acteurs et décideurs de leur organisation. Leurs diversités et leurs différences conjuguées au respect, à la tolérance, à l'écoute et à la démocratie font toute la richesse et le dynamisme de la FI.SE.MA..

Se syndiquer est un droit pour chaque travailleur et travailleuse, qu'il/elle soit salarié(e) ou indépendant(e), tout comme participer à la vie et au fonctionnement de la FI.SE.MA. en acquittant une cotisation. Ce droit est garanti par la Convention n° 87 de l'Organisation Internationale du Travail, relative à  la liberté syndicale et à la protection du droit syndical, adoptée en 1948, laquelle déclare que:

 

Les travailleurs ont le droit, sans autorisation préalable, de constituer des organisations de leur choix;

 

◊ Les syndicats ne peuvent pas être sujets à dissolution ou à suspension par voie administrative;

 

◊ Les organisations des travailleurs ont le droit de constituer des fédérations et des confédérations lesquelles, à leur tour, ont le droit de s'affilier à des organisations internationales.

 

Cet engagement ouvre au syndiqué des droits essentiels à son activité, à son investissement dans l'organisation pour en devenir pleinement acteur : droit à la formation syndicale, droit de recevoir de l'information, droit de bénéficier des protections adéquates dans l'exercice de ses activités syndicales....

La cotisation syndicale, versée régulièrement par le syndiqué, matérialise son appartenance à la FI.SE.MA. et constitue un élément vital du financement de l'organisation. Elle garantit son indépendance à l'égard du patronat et des institutions.

 

Il importe également de citer la Convention n° 98 de l'OIT, adoptée en 1949 et relative au droit d'organisation et de négociation collective.

 

Cette  Convention octroie aux travailleurs une protection contre des actes de discrimination antisyndicale.

 

Par ailleurs, elle encourage et protège le processus de négociation volontaire entre organisations des travailleurs et d'employeurs afin de réglementer les termes de conditions d'emplois par la voie de conventions collectives.

 

Ladite Convention ne traite cependant pas les employés de la fonction publique "recrutés dans l'administration de l'Etat", lesquels sont couverts par la Convention n° 151.

Nous invitons ainsi les travailleurs à rejoindre nos rangs pour promouvoir ensemble nos droits et intérêts. 

Le Bureau National de la FI.SE.MA

 

 

Combien sont en ligne?

Nous avons 16 invités en ligne

Sondages

Votre entrepise a-t-elle des Institutions de Représentation du Personnel (D.P & C.E.)
 

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

FI.SE.MA. - Firaisan'ny Sendikan'ny mpiasan'i Madagasikara - copyright 2008. All rights reserved.